Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2016

Migrants a Clamart, le silence du maire.

Selon des sources diverses, concordantes et bien informées, sur la commune de Clamart, une bonne cinquantaine de migrants sont accueillis dans un hôtel de la ville dont je me refuse donner le nom pour préserver leur sécurité.

Il s'agit d'une population d'hommes uniquement. Les autorites locales ,a savoir le Marie de Clamart Jean Didier Berger n'a pas encore informé la population.

Il est vrai qu'il a été mis devant le fait accomplie et que les services concernés n'ont pas jugé utile de le prévenir ce qui est inacceptable et potentiellement préjudiciable a tous.

Désormais, le premier magistrat de la ville se doit dans l'intérêt de tous y compris des migrants d'informer La population.
Je note que pour des éléments plus anodins, M Berger est bien plus prompt a réagir.

La sécurité des habitants nécessite l'adaptation des services de police car, si tous les migrants ne sont pas délinquants, ils ne sont pas non plus tous des anges. L'accompagnement social doit aussi être une préoccupation des services municipaux. Ces mesures ont elles été prises? J'ose espérer que oui et que le maire va enfin communiquer sur cette question.

Clamart doit prendre sa part de misère dans le respect de la population locale.
Clamart ne doit être ni Calais ou les habitants souffrent depuis plusieurs années, ni La Chapelle ou les migrants vivent parmis leurs détritus, leurs excréments et les rats.

Dans l'intérêt de tous, je demande au maire de Clamart de nous donner toutes précisions utiles et de mettre les moyens humains et matériels nécessaires à la quiétude de tous.