Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2015

Lettre ouverte à Monsieur Hani Ramadan

Monsieur,

 

C'est avec stupeur que j'ai lu votre note intitulée

"Les héros du Thalys"

haniramadan.blog.tdg.ch/apps/m/archive/2015/08/25/les-heros-du-thalys-269581.html

 

Vous commencez ce billet d'humeur, en faisant observer que ces héros (le terme est approprie) ont été décorés avant la fin de l'enquête. C'est tout à fait vrai. Ce qui me dérange à ce moment de votre écrit, c'est l'emploi de la forme conditionnelle qui, de fait sous entend que leur héroïsme puisse être factice. 

 

Vous concluez ce premier paragraphe en déplorant que l'on ne prenne pas la précaution de le qualifier de terroriste "présumé"

Reconnaissez avec moi que les présomptions sont pour le moins très fortes...!

 

Vous poursuivez là encore en évoquant l'enquête non bouclée, les interrogatoires...et reprochez au journal "Le Monde" de qualifier cet individu de "jeune islamiste marocain qui a voulu semer la mort vendredi dans le Thalys entre Amsterdam et Paris.»

Il ne s'agissait pas vraisemblablement d'un boudiste intégriste non?

 

Dans ce même paragraphe,vous déplorez encore et toujours que l'enquête n'ai pas encore permis de déterminer ses intentions réelles...sic

 

Un type qui prend le train armé jusqu’aux dents qui commence à essayer de se servir de ses armes avant d'être neutralisé, quelles peuvent être ses intentions selon vous? 

 

Ensuite, vous sombrez dans ce qui pourrait s'apparenter à une pathétique et indécente mise en cause du fait qu'un carnage ait été évité. 

Que voulez vous qu'il se soit passé si cette crapule n'avais pas été entravée? Un thé dansant, une rave partie, plus si affinités? 

 

Soyons sérieux et restons dans le domaine du vrai et à défaut du vraisemblable! 

 

Vous évoquez une mise en scène planétaire. Je préfère le terme "retentissement" qui retire la notion de montage factice ce qui me semble la moindre des choses par respect pour le courage de ces quatres hommes que probablement ni vous ni moi n'aurions eu.

 

Vous déplorez que cet événement va "rehausser le prestige des militaires américains, passablement amoindri par les agissements d’une armée qui sème la mort à grande échelle depuis des décennies partout où elle se rend."

 

On ne choisi pas nos héros désolé!

 

Le groupe terroriste "état islamique" ce sont des bisounours? 

 

C'est d'ailleurs curieux,vous qui semblez aimer les suppositions que vous n'évoquiez pas la possibilité que cette petite frappe désoeuvrée ai possiblement été influencée par ces gens qui sont avec le régime nazi ce que l'humanité à fait de pire. Pas plus d'ailleurs que vous ne vous interrogez su l'éventualité que l'attentat contre Charlie Hebdo ai pu l'inspirer. Ça ne vous a pas traversé l'esprit? 

 

Je relève votre invective sur le traitement de l'information qui serait superficiel et votre accusation envers celui ci de "nous orienter à considérer désormais que tout « maghrébin », en apparence innocent et gentil garçon, peut cacher un monstrueux terroriste" 

Je trouve au contraire qu'avant Charlie Hebdo, pendant et encore actuellement, les médias prennent soins de marteler qu'il ne faut surtout pas faire d'amalgame ni stigmatiser l'islam et les musulmans.

Ne verseriez vous pas dans une sorte de victimisation excessive et inappropriée? 

 

Tant que nous en sommes au ressentis et aux messages qu'il convient ou non de faire passer, il serait peut être intéressant que les instances du culte musulman communiquent davantage et condamnent "EI" avec la plus vive énergie  pour éviter l'engagement de jeunes occidentaux musulmans dans cette entreprise terroriste. Non!

 

Ce que vous nommez à juste titre des actes isolés ne trompe pas l'opinion publique comme je l'explique plus haut. En revanche, la frilosité à condamner le terrorisme de certains représentants de l'islam oui. Pour les esprits faible, le silence vaut approbation. 

 

Vous  mettez en parallèle "ces actes isolés prenant des proportions gigantesques et des interprétations précipitées voir erronées avec les centaines de milliers de  crimes que l'on nous cache." 

 

Soit, mais l'ensemble de votre texte ressemble une tentative de minimiser les attentats dont l'occident est victime en minimisant les responsabilités de leurs auteurs et fustigeant le fait que les médias en font trop. De quel droit? Quel considération avez vous pour les victimes et leurs proches? 

 

Doit on traiter l'information différemment lorsque les criminels et terroristes se revandiquent de l'islam plutôt que d'un autre groupe d'individus? 

 

Personnellement, je pense que non et j'ajoute qu'il est trop facile pour une religion de se dédouaner sans condamner les exactions dont ses membres sont à l'origine. Cela vaut pour la pédophilie dans l'Eglise comme du terrorisme de certains Musulmans. 

 

Sur le drame vécu par le peuple syrien, nous sommes là aussi d'accord mais la peste ne peut être justifiée par le choléra. 

 

Au plaisir de vous lire. 

 

Cordialement. 

 

Maxime Lesour.