Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2015

Ne nous voilons pas la face

Ils ont voulu tuer Charlie, ils en ont fait le symbole mondial de la liberté d'expression et de la presse.

Ne nous voilons pas la face car tout le monde y perd et pour certains jusqu'à la vie.

Être français, c'est être libre de conscience et de choix. Les populations immigrés le savent puisque souvent, elles ont fuit leurs pays d'origine pour échapper à la tyrannie, la famine... Alors pourquoi une poignée souhaite reproduire ce qui a fait fuir leurs ancêtres? C'est scier la branche sur laquelle ils sont.

La question n'est pas de savoir "si" dans ce que l'on nome en fauxculangue les quartiers il y a une relative adhésion à cette barbarie mais: Pourquoi celle ci existe?

L'urbanisme, l'inaptitude des parents, la démission du système scolaire, le laxisme judiciaire et socio-éducatif, le prosélytisme en milieu carcéral sont les grands responsables de cette boucherie.

Tous coupables et bonne conscience:
Phénomène de Milgrame?

Il y a en France un réel problème lié aux populations d'origines émigrés, continuer de le nier est irresponsable. Ça fait mal mais il est trop facile d'occulter la responsabilité de l'ensemble des politiques des 30 dernières années.

L'hypocrisie et l'achat de la paix sociale par une gauche autruche refusant de traiter les problèmes, le fn racoleur exploitant nos plus bas instincts s'accaparant les sujets de l'immigration et de la délinquance que les autres partis ont délaissés de peur d'être assimilés au fn sont co-responsables. On n'achète pas la paix, elle se gagne ou s'impose.

L'urbanisme:

Soyons clair, l'urbanisme des années 60 et 70 est une des causes de la déliquescence des banlieues.
Comment n'ont ils pas compris avant? Regardez Nanterre bidon ville des années 60 urbanisé à outrance à grand coup de barres immondes constituées de cages à poules dans lesquelles on a entassé toutes les nationalités, langues, cultures...avec les difficultés sociales et économiques...ça ne pouvait que nous péter à la gueule.

Dans les années 90 à émergé le rap, symptomatique de la création d'une sous culture ou la violence était déjà glorifié. Ceci s'est parfois fait à grand renfort de subventions. Et oui encore l'achat de voix déguisé

Surveillance et contrôle du net et des réseaux sociaux:

Nous avons aujourd'hui des moyens de communication que nous auraient envié les PDG des multinationales des années 80.
Les groupes extrémistes l'ont bien compris, leurs cyber-attaques de plus de 20.000 sites ainsi que la pléthore de sites djihadistes le démontrent.

Il est impératif de traquer les sites faisant d'apologie du terrorisme et surtout ceux pratiquant le recrutement, de remonter les filières et mettre sous surveillance les animateurs et visiteurs réguliers ainsi que leurs proches.

Voyage à l'étranger:

Tous les français ayant voyagé dans des pays listés comme formateurs/recruteurs de terroristes doivent systématiquement faire l'objet d'une surveillance. Téléphones portables, boîtes mail, adresses IP et MAC, déplacements, fréquentations... faire un maillage de leur tissus sociale.

A noter qu'une réforme de l'espace Schengen serait nécessaire.

Délinquance dans les banlieues:

Trafic de drogue, zones de non droit, caillassages de voitures de police...laxisme judiciaire, inefficacité des pseudo prises en charge éducatives...

Ce laxisme judiciaire, veritable outrage à la sécurité publique et aux victimes directes et indirectes induit un sentiment de toute puissance chez les délinquants et "petits" criminels et une légitime frustration pour les victimes. Résultats toujours plus de crimes et délits.

Cette attitude irresponsable, méprisante et criminogène fait de plus le lit du racisme et de l'extrême droite.

Certains juges et services de prise en charge des mineurs délinquants portent la responsabilité des récidives par leur irresponsabilité dans l'exercice de leurs devoirs et fonctions. Un remise en question de ces acteurs majeurs est indispensable.

Laïcité et ses aménagements:

Le président Hollande ne souhaite pas Noël mais pense aux fêtes musulmanes. Très mauvais message à la fois marquage de l'exemption musulmane donc infériorisation. De plus cet "oubli" produit chez ceux combattant Noël dans les écoles un sentiment de validation et chez les catholiques une impression de mépris. Dans tous les cas, inadapté.
Les musulmans sont égaux aux autres, ni plus ni moins.

Le halal dans les cantines doit être interdit, quel message si ce n'est celui de l'abdication, de allégeance de l'état et de quel droit forcer les juifs et les catholiques à manger halal? Ceci doit s'arrêter.

L'entreprise:

plus aucune sale de prière dans nos entreprises. La religion est une affaire privée.

La stigmatisation:

A force de ne pas vouloir stigmatiser une minorité agissante, c'est la majorité paisible qui est en danger.les dizaines d'incidents dans les établissements scolaires le démontrent et nous renvoie a la face que ces deux crapules sont de purs produits de France, de la faillite du système éducatif, des services de prise en charge de l'enfance et de la justice sans compter des prisons.

sur les causes et les moyens de prévention de telles dérives au niveau national et dans nos villes respectives, tout doit être abordé sans langue de bois ni faux fuyants.

Le phénomène d'identification existe, Le pire ennemis de l'islam et de l'humanité n'est pas Charlie Hebdo mais ces trois criminels répugnants égarées par de pseudo prédicateurs relevant de la psychiatrie.

Chaque membre de la communauté musulmane doit comprendre que chaque acte portant préjudice à autrui détériore l'image de toute sa communauté et chaque français doit intégrer que tout musulman n'est pas un terroriste en puissance.

L'intégrisme, les mosquées, les imams:

Les intégristes sont le problème de chacun de nous, ils sont à la religion ce que l'extrême droite est à la politique, ils divisent pour mieux nous soumettre, nous asservir et finalement, nous avillir en exumant nos plus bas instincts.

Les auteurs des attentats se revandiquant de l'islam, il est logique et nécessaire que les instances du culte musulman et leurs représentants nationaux et locaux se désolidarisent fermement, sans la moindre ambiguïté.
Condamner ces actes pour les imams est un devoir civique et pénal allant dans l'intérêt de la paix civile donc des musulmans eux mêmes afin que d'autres jeunes paumés ne s'identifient à eux pensant que c'est ça l'islam.

Il est regrettable et potentiellement dangereux que la condamnation soit parfois frileuse. L'ambiguïté est à proscrire lorsque la sécurité de chacun est en péril. les structures musulmanes sont des antité comme les autres, elles doivent bénéficier des mêmes droits et être soumises aux mêmes règles.

Un imam doit être un homme croyant ayant étudié la théologie pas seulement un type qui est apprécié et qui parle bien. Le recrutement et la formation des imams doivent être encadrés et validés par le CFCM.

Les prêches sectaires et djihadistes ont vocation à être proscrits. Les imams prônant le terrorisme ou le djihade doivent en répondre devant le justice et les mosquées dans lesquelles ils prêchent doivent être fermées sans délais.

Les prisons:

Les prisons sont des lieux de contamations idéologiques, il convient que les imams soient encore plus qu'ailleurs triés sur le volet. Ça fait plus de dix ans que le personnel pénitentiaire tire la sonnette d'alarme sur la monté de l'islam radical Rien de sérieux n'a été fait.
J'avoue mon incompréhension, c'est totalement irresponsable de ne pas entendre ceux qui sont au coeur de la voyoucratie.

Éducation nationale:

C'est là que tout se voit, se joue et devrais se gérer. Il est certain que les parents sont pour une part d'entre eux totalement irresponsables ou dépassés par leurs enfants.

Soyons clair, bon nombre d'établissements publiques sont devenus des garderies prêtes à exploser. Le corps enseignant ne peut pas gérer la discipline et la transmission des connaissances.

Dans des classes surpeuplées, microcosme des banlieues prêtes à flamber, les établissements à risques doivent bénéficier de personnel qualifié chargé de la sécurité et de la discipline. L'ordre dans nos écoles est un enjeu capital car c'est à cet âge que les valeur de respect et la maîtrise de soi s'acquierent. Par ailleurs, dissocier l'enseignement des connaissances et celui de la discipline est psychologiquement une bonne chose pour l'image des enseignants.


Liberté:

Dissocier le spirituel et le temporel.
Le droit de tourner en dérision toutes croyances est un des garents de nos libertés individuelles, y renoncer c'est abdiquer devant la barbarie et l'obscurantisme.

Ces libertés loin d'être paradoxales sont garente de l'autenticite de l'engagement spirituel. En effet que vaut la pratique d'un culte imposé par une société totalitaire?

Chaque pays est souverain chez lui, en France, aucune religion n'imposera ses dictâts. souvenez vous de Salman Rushdi, du film La dernière tentation du Christ ayant donné lieux à des attentats et Véronique Sanson menacée de mort pour sa chanson Alah.
Si nous avions renoncé...?

le blasphème est un droit, au même titre que la pratique religieuse, qui ne l'admet pas n'est pas d'esprit français.

Les commentaires sont fermés.