Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2013

Mariage homo:

Lorsque l'on prétend s'engager en politique et qu'un débat societal divise les français, il est impératif de se prononcer et ce dans un soucis de franchise. Il serait lâche de se dérober de peur de déplaire voire de choquer.
C'est dans cet esprit que j'ai abordé le sujet complexe du "Mariage pour tous"

Ce projet est une refonte profonde du code de la famille. Il est impératif de bien peser le pour et le contre. Pour être le plus éclairé possible, j'ai abordé ce débat en visionnant les multiples audition de l'assemblé nationale comme tout député devant légiférer devrait le faire.C'est fastidieux mais il est impératif de considérer chaque point de vus.

Ce qui ressort de ces débats est plus consensuelle que dans la rue même si une homo-phobie est perceptible.

Bien évidemment, les représentants des 6 cultes majoritaires en France sont contre à l'unanimité, moins la représentante Bouddhiste. Les religions sont souvent opposées à tout projet sociétal allant dans le sens de l'accroissement des libertés sans oublier les progrès scientifiques. De Galilé à la transplantation d'organes en passant par la contraception... les exemples sont nombreux.
De plus, les religions aiment s'immiscer dans les affaires privées surtout quand cela concerne le sexe et les sentiments. Je parle bien du mariage, pas de l'adoption ni de la PMA. Il est intéressant de les écouter, j'ai été frappé d'entendre ces gens expliquer que le mariage et l'amour n'ont rien à voire. Pour moi, l'un découlais de l'autre. Je me garde de me lancer dans un débat théologique pour définir à quel degré les religions condamnent l'homosexualité. Une anecdote tout de même, sachons que selon les écritures saintes, si nous sommes sur terre, c'est grâce à un homo, je parle de Noé.

Je remarque que l'église est plus en retrait sur les scandales pédophiles successifs impliquant des membres du clergé que sur le mariage homo. Elle serait bien inspirée de faire le ménage chez elle. De plus, en période hivernale, l'église trouve des places d'hébergement pour "ses" manifestants. Il serait bon de les dédier à l'aide pour les sans abris.

Que les religions se prononcent sur les affaires dogmatiques est légitime mais qu'ils se livrent à une véritable instrumentalisation des textes religieux et même des ados et leurs parents via l'enseignement catholique est inadmissible. Gardons à l'esprit la loi de 1905.

Comme souvent, les religions monothéistes essaient de nous tenir par la peur du péril de notre civilisation, du jugement dernier... Cela ne tiens pas! Il n'y aura ni plus ni moins d'homosexuels. Ceux ci seront simplement plus ou moins heureux et intégrés pleinement selon que cette loi passe ou non. Le droit de se marier changera à long terme les mentalités. Cela évitera peut être quelques suicides de jeunes (H et F) Rappelons que l'homosexualité est une des premières causes de suicide chez les jeunes.

Ce texte permettra peut être également de rendre service aux homophobes primaires qui se sentent attaqués dans leur privotée et leur virilité par l'image de leur propre ambivalence. Á ce sujet, il est intéressant d'entendre les prostitués hommes expliquer que le type classique de leurs client est l'homme marié. Cela fait réfléchir. Je me demande si les clients de ces messieurs pratiquant le sexe tarifé ont manifestés contre le MPT?

Sérieusement, en quoi le mariage homo dérange t il?
Je connais un homme marier et homo qui a des enfants, ce couple par ailleurs solide peut très bien avoir une vie intime extra conjugale. Personne dans ce cas ne trouvera rien à dire.

Le revendicatisme identitaire quel qu'il soit: religieux, sexuel, ethniques ou même de caste est dus aux stigmatisations dont ils sont victimes comme par exemple les juifs. Pour les gays, c'est mieux que par le passé, la France est un paradis au regard du traitement qui leur est réservé par exemple au Maroc : 3 ans de prison, en Iran: peine de mort. En Ouganda: prison à perpétuité et ils envisagent la peine de mort. Ils estiment que l'homosexualité résulte de la présence coloniale anglaise. ils se trompent, c'est la répression qui découle du colonialisme.

Le pouls sociétal:
L'homo-phobie est un baromètre fiable pour connaître l'état d'un pays, d'une période. Plus les homos sont persécutés, plus les juifs, les pauvres, les émigrés ainsi que toutes les minorités le sont.

L'adoption: Halte à l'hypocrisie, et brisons le silence. on nous parle de l'équilibre de l'enfant et je pense que la plus part des Français sont de bonne fois j'y reviendrais après. Il plane un non dit malsain sur ce débat, ce non dit doit être nommé. Se taire est faut cul car chacun le perçoit dans les propos des (contre)
la crainte principale sur l'adoption est la pédophilie. Grosse erreur, homos et héteros sont représentés chez ces gens là. Comme chez les violeurs, les sado/masos...

Revenons aux enfants:

Sur ce point, il est impératif de bien encadrer les choses et ce dans l'intérêt de l'enfant comme pour rassurer les septiques et les craintifs.

L'adoption sur le principe, je ne voie pas de problème. Cependant, la filiation biologique doit être maintenue ou communiqué à l'enfant à sa majorité si les parents sont identifiés. Chacun à le droit de connaître ses origines. Ce débat pourrait être l'occasion de donner suite aux revendications de bon nombre d'enfants nés sous X.

qui pourra adopter?
chaque personne célibataire "comme actuellement" et les couples de même sexe qui se font passer pour célibataires. le drame de cette pratique encouragée par le vide juridique est que en cas de décès, le parent survivant n'a aucun droit d'exercer une quelconque autorité parentale. C'est un deuxième traumatisme pour l'enfant.

Il existe déjà la possibilité de partager l'autorité parentale avec une tierce personne, c'est prévu par le code de la famille. Hélas, cette délégation s'éteint avec la mort du parent principal. En cas de longue maladie, imaginez la torture morale pour ces parents et pour l'enfant. Il faut impérativement dépoussiérer ces lois en rupture avec la société actuelle.

bien entendu, se pose la question du nom. Qui s'appelle comment?
Lors du mariage, les époux/(ses) décident de leur état civil A prend le nom de B ou inversement ou bien chacun conserve son nom.
Pour l'enfant, si les époux portent le même nom, pas de problème. Dans le cas contraire, les parents décident. Un nom soit les deux accolés.

Un autre aspect est à prendre en considération, celui de la stigmatisation à l'école qui est difficilement évitable. dans certains quartiers cela serait pour le moment invivable "ne nous voilons pas la face"

Ailleurs, cela paraîtra comme une particularité péjorative ou non.
Les railleries seront présentes mais tout comme: Tes parents son gros, vieux, moches cons, petits...

Cela justifie t il de laisser croupir des enfants dans des orphelinats?
pour moi, non.

Sachons être ouvert aux autres et non renfermé sur ces acquis moreaux.

Notre point commun, nos différences
Vive l'altérité dans la diversité.

Commentaires

Monsieur Lesour,votre chef ne dit plus rien c'est vous qui représentez le modem maintenant.? Si non qu'il se prononce faites passer le message merci d'avance.

Écrit par : Modem? | 27/01/2013

C'est à Delom de se prononcer mais pas Lesour a sa pkace. Lesour parle pour lui point

Écrit par : Comment?? | 29/01/2013

Vous vous êtes engagé avec Delom et contre Kaltenbach maintenant vous devez dire ce que vous allez faire soit vous aller avec Kaltenbach ou alors vous allez ailleurs ou vos idées vous portent ou bien vous vous retirez. Faites nous savoir rapidement

Écrit par : Là non | 31/01/2013

Au contraire il faut rester fidèle a celui qui vous apemis d'être connu. Je vote Berger mais je rspecte votre engagement.

Écrit par : fidel | 31/01/2013

Vous ressentez silencieux sur la suite après le ralliement de votre"ex?"patron Delom?

Écrit par : Silence | 06/02/2013

Deja avec votre article vous etiez limite mais sur le vote des etrangers sachez que ça déplait clairement.

Écrit par : Bruno | 28/02/2013

Bonjour Maxime,
Je ne reviendrai pas sur le fond de l'article, par contre, que de fautes d'orthographe et de grammaire... c'est insupportable. Faites-vous relire et corriger ! Je ne vous reproche pas d'avoir des lacunes en orthographe et grammaire (nous avons tous des lacunes) mais quand on publie des textes (même sur le net) on se doit, par respect pour ses lecteurs, d'y porter une attention certaine. Sans rancune ;-)
Oscar

Écrit par : Oscar Mathagon | 12/04/2013

Je sais qui vous êtes. Sachez que les fautes d'orthographe sont moins insupportables que les fautes de goût, le sectarisme, l'ignorance et la haine de tout et de tous. Vous, que j'identifie clairement, representez tout ce que je deteste en politique.

Écrit par : Maxime Lesour | 12/04/2013

Les commentaires sont fermés.